Music and Maths/Musique et Mathématiques

Depuis des milliers d’années, les humains ont essayé d’utiliser les mathématiques pour décrire et comprendre la musique.

Please enable flash to view this flash movie

Harmonie et Cordes

Dans l’Antiquité grecque, il fut découvert que certains sons allaient bien ensemble et que d’autres allaient mal ensemble. Le mot grec « harmonie » signifie littéralement le fait de bien aller ensemble. Les sons harmonieux sont donc ceux qui « vont bien ensemble ».

Ils avaient observé que le changement de longueur d’une corde pincée modifiait la hauteur du résultat sonore. Deux cordes ayant exactement la même longueur produisaient le même son, et une corde de la moitié de la longueur créait la même note mais une octave plus haut.

En procédant à de nombreux calculs les grecs ont découvert les premières gammes, avec un système de règles concernant les notes qui allaient bien ensemble et celles dont ils sentaient que ce n’était pas le cas.

Comprendre les Sons et Comprendre l’Univers

Les grecs utilisaient les mathématiques pour tenter d’expliquer les relations entre les sons, parce qu’ils pensaient que ça les aiderait à comprendre le monde. Au Moyen-Âge les populations décrivaient la relation entre les planètes comme « La Musique des Sphères ».

Au début du 20e siècle les compositeurs ont décidé d’appliquer des règles similaires à tous les paramètres musicaux : temps, durée et hauteur. En utilisant ces règles mathématiques, tous les sons pouvaient être égaux. La musique qu’ils ont créée fut appelée Musique Sérielle.

Un grec moderne appelé Iannis Xenakis a utilisé les maths pour créer de belles courbes paraboliques, qui furent traduites à la fois en architecture et en musique.

parabolicegs

Xenakis utilisa ces motifs pour créer un balayage de masses sonores.

Fait

Cette chips de la marque « Pringles » possède une forme intéressante. C’est une courbe parabolique.

Mots-clefs :

Fréquence, Pitch