Silence

Les sons sont définis par le silence qui les entoure. Dans ce sens, le silence lui-même devient un élément-clef de la composition.

Le Pouvoir du Silence

Imaginez un orchestre dans une salle de concert bondée. Pensez à la pause durant laquelle le chef d’orchestre tient sa baguette levée, et le timbalier, aux percussions, suspend son maillet au-dessus de son instrument.

Ce moment est plein d’attente, et d’anticipation du son qui va suivre.

Dans cette scène, le chef utilise le silence pour articuler et souligner le début de la pièce. Il fait attendre le public, de façon à ce qu’au moment de l’émergence du son, il puisse l’apprécier d’autant plus.

Nous pouvons utiliser le silence de la même façon, pour valoriser les sons à tout moment dans nos compositions. L’absence de son, de fait, prend autant d’importance que les objets sonores de la pièce.

 

Fait

Le compositeur Claude Debussy croyait profondément en ce pouvoir du silence et a écrit : « La musique est le silence entre les notes ».

Challenge d’Écoute

Écoutez ces exemples sonores :

Bips réguliers

 

Bips avec silence

 

Quelle est la différence d’emphase entre ces deux fichiers son?

Une réponse possible :

Dans le premier extrait, les bips sont tout à fait stables et constants.

MAIS, dans le second exemple, le bip final a bien plus d’emphase (il pourrait être qualifié de temps fort) et agit en quelque sort comme un point final.

Avez-vous entendu cela? Si non, écoutez les deux extraits à nouveau.

 

Le Silence en Composition

Souvent, si les compositeurs sentent que leur pièce n’est pas tout à fait comme ils le souhaitent, ils se dépêchent d’y ajouter des éléments, encore et encore. Mais en fait, il est fort probable que leur pièce requière moins d’éléments et plus de silence.

Parfois le fait de retirer des sons peut s’avérer un meilleur choix de composition.

Le silence permet au public de faire une pause, d’absorber ce qui a été entendu plus tôt et de se préparer aux sons suivants.

Le pouvoir du Silence

Un silence peut avoir beaucoup de puissance. Il peut mettre en relief vos sons en créant un contraste extrême.

Le saut entre silence et son fera paraître le son lui-même plus puissant et plus impressionnant.

Activité

Essayez de créer des écarts et d’utiliser le silence comme un outil de composition dans vos propres pièces.

Identifiez les sons-clefs de votre pièce, et mettez-les en relief en les séparant par des silences, placés avant ou après les sons.

 

Extra

Le Silence Existe-t-il?


John Cage estimait qu’il n’existait pas de silence complet dans le monde réel. Même en ne produisant aucun son, il y aura tout de même le souffle de l’ordinateur et les bruits extérieurs. La pièce de Cage « 4’33” » a utilisé ce fait à son avantage, en amenant le public à écouter les sons extérieurs à ceux que pouvait produire l’interprète, et en mettant en lumière, de cette façon, l’existence du public comme matériau sonore.